L’info du lundi : d’où vient le mildiou ?

Petit tour du monde du mildiou

Mildiou : francisation phonétique de « mildew » signifiant « rosée de miel ». Une étude conduite par l’INRAE avec l’Université Paris-Saclay, le CNRS et l’Université de Groningen (Pays-Bas) intitulée « Europe as a bridgehead in the worldwide invasion history of grapevine downy mildew, Plasmoparaviticola » nous propose une vision historique de cette pandémie végétale. 

Si les déterminants biologiques de la maladie sont bien connus, comme son mode de reproduction, on ne sait presque rien sur son histoire. Comment ce pathogène originaire d’Amérique du Nord a-t-il envahi le monde ? Des scientifiques d’INRAE ont travaillé en collaboration avec l’Université Paris-Saclay, le CNRS et l’Université de Groningen (Pays-Bas) pour comprendre le processus de cette propagation.

Lire l’article dans LA REVUE DU VIN

Lire l’étude complète (en anglais)

Note du rédacteur : il est curieux de désigner dans l’intitulé de cette étude l’Europe comme tête de pont de la propagation du mildiou, au lieu d’évoquer  son origine nord-américaine (pourtant largement abordée à travers l’analyse phylogénétique). Un parti pris qui montre combien l’histoire est, une nouvelle fois, source d’interprétation. 

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *