L’info du lundi : La spirale de la désertification

En chiffres

Aujourd’hui L’INFO DU LUNDI se penche sur le « Bilan annuel de l’emploi agricole » présenté par l’AGRESTE. Le moins que l’on puisse dire est que l’on a beaucoup de raisons de s’inquiéter. Ci-dessous, l’état des lieux en 2 images de la variation en 20 ans des exploitations et de l’emploi viticole. Pour aller plus loin, il faut lire le rapport complet.

L’étude Agreste s’est aussi penchée sur l’emploi dans les filières agricoles. La viticulture représente à elle seule un tiers de l’emploi agricole, salariés et non-salariés. Cela représente 129 300 actifs viticoles (UTA) en 2019.

Le recul des actifs viticoles est évidemment en étroite liaison avec la perte du nombre d’exploitations viticoles. Et les disparités régionales sont très fortes. En 20 ans, la région Pays de la Loire a perdu les 3/4 de ses exploitations ! C’est la région Grand Est qui résiste le mieux à la concentration avec -11% des exploitations ayant disparues.

Quant au salaire moyen des salariés viticoles permanents il oscille entre 13,39 €/h (Pays de la Loire) et 16,53 €/h (Grand Est).

Ces deux dernières statistiques doivent nous interroger sur les causes multiples de la baisse du nombre d’exploitations. En tout cas, elles illustrent parfaitement la spirale de la désertification présentée par LA BELLE VIGNE.

Le rapport de l’AGRESTE

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.