L’info du lundi : l’image de soi et la consommation de vin

Narcisse et son reflet dans le vin

Pourquoi les personnes narcissiques consomment plus de vin que la moyenne ?

Parce qu’ils devaient vraiment s’ennuyer, c’est la question que se sont posé deux enseignants de la KEDGE Business School de Bordeaux, associés à un Professeur en Wine Business à l’Université d’Adelaïde.

Des précédentes recherches ont déjà montré que l’on a tendance à associer le vin à la richesse, au prestige et au raffinement. En tant qu’objet de « consommation ostentatoire », le vin permet d’afficher son statut, mais aussi ses aptitudes en société. Certaines recherches ont même révélé que consommer du vin nous rend plus séduisants.

Cette étude met en évidence une corrélation significative entre le narcissisme et la consommation de vin. Parmi l’échantillon, les consommateurs de vin narcissiques buvaient cette boisson plus fréquemment et étaient plus susceptibles d’en associer la consommation à une forme d’attractivité sociale. Ils étaient également plus susceptibles de se considérer comme des experts en vin.

Les chercheurs sont arrivés à la conclusion que plus les gens sont narcissiques, plus ils perçoivent le vin comme un moyen d’améliorer leur image, ce qui les amène à en consommer des quantités plus importantes. Du narcissique spirituel au narcissique latent, en passant par le narcissique sain, tous partagent un même point commun, « la conviction d’être spécial et plus important que les autres ». 

Et vous, quel buveur êtes-vous ?

 

Lire l’étude

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *