Paysage in Marciac,...
 
Notifications
Retirer tout

Paysage in Marciac, intro Konrad : observatiosn

1 Posts
1 Utilisateurs
0 Likes
138 Vu
(@LEFEBVRE DAVID)
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 1
Début du sujet  

[url] https://www.youtube.com/watch?v=aGN54z1cjLw&pp=ygUYcGF5c2FnZXMgaW4gbWFyY2lhYyAyMDIz [/url]

Vous avez ici l'introduction de paysage in marciac 2023, par Konrad Schreiber
Un discours tonitruant comme à son habitude.

Je vous livre mon avis personnel :

Dans son discours, il critique la notion de minéralité qui serait utilisée comme pour justifier la culture des vignes sur des sols "minéraux" et dénués donc de matière organique...
D'abord la minéralité est une notion oenologique et pas viticole.
Ensuite la notion de minéralité est relative à la manière de minéraliser les vins, c'est-à-dire aux choix de vinification et d'élevage pour décomposer la matière organique du jus en vin afin d'exprimer la salinité de la matière minérale des vins, relative au terroir.
Donc je ne comprends pas ce discours qui consiste à fustiger cette notion de minéralité qui serait récupérée pour justifier la dégradation des sols viticoles.
Je crois qu'il y a confusion entre minéralité et minéralisation. La minéralisation est la dégradation de la matière organique. Que ce soit dans le sol ou dans le vin avec la transformation du jus en vin. Donc il n'y a pas de minéralisation sans matière organique.
Idem dans les sols. Et donc le discours relatif à cette notion de minéralité a toujours défendu des sols vivants, qui s'enrichissent en matière organique. Donc je ne comprends pas ce discours de Konrad Schreiber qui nous dit qu'on utilise cette notion pour "nous vendre des sols peu riches en MO"... cad produire des vins sur des sols peu riches en MO. C'est même l'inverse.


   
Citation

Laisser une réponse

Author Name

Author Email

Titre *

La taille de fichier maximale autorisée est de 10MB

Aperçu 0 Révisions Enregistré
Share: